A l’occasion de la venue d’Agnès BRICARD, Présidente de l’AFDECA et du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts comptables , pour l’inauguration des nouveaux locaux de la profession comptable à la Réunion, un déjeuner d’échanges sur le thème de la place des femmes dans la société réunionnaise a été organisé le 6 juin au Grand Hôtel du Lagon à Saint Gilles les Bains. Un déjeuner auquel ont répondu présentes plusieurs éminentes personnalités féminines de l’île dont Madame Huguette BELLO, député-maire de la Réunion et de Madame Nassimah DINDAR, Présidente du Conseil Général de la Réunion.

[slideshow id=5]

Après un accueil chaleureux de la part d’Abdoullah LALA et d’Isabelle CARMI du CROEC, Agnès BRICARD, a précisé que ce type de mobilisation était primordial pour permettre une meilleure visibilité des femmes susceptibles d’endosser des responsabilités dans leur carrière professionnelle. Celle-ci a ainsi souligné le fait que les femmes devaient apprendre à travailler en réseau afin de renforcer leur action.

Huguette BELLO, a insisté sur la nécessité de débattre sur ce sujet qui lui est particulièrement cher : celui de la place de la femme dans notre société et l’indispensable parité homme-femme qui demeure un combat de tous les jours. La Députée-maire a souligné que dans la profession comptable comme dans beaucoup d’autres, malheureusement, les femmes restent minoritaires puisqu’elles ne représentent qu’environ 20% de la profession.

Nassimah DINDAR a salué l’initiative de cette belle rencontre, évoquant son combat quotidien pour les femmes, afin que celles-ci s’imposent d’avantage dans la vie économique et politique. La présidente du Conseil Général a également insisté sur les efforts à faire en matière de structures et de systèmes de garde d’enfant, aujourd’hui loin d’être à la hauteur dans l’accompagnement des femmes actives.

Selon Sophie ELIZEON, déléguée aux droits des femmes et de l’égalité, se poser la question de la place des femmes dans la société est un enjeu démocratique, saluant la création de l’AFDECA qui montre l’exemple et ouvre la voie pour d’autres femmes, dans d’autres secteurs d’activité.

Catherine FRECAUT, PDG de Bourbon voyages, a souligné que les femmes apportent de plus en plus leur sensibilité dans les entreprises et influencent ainsi les modes de gouvernance.

Enfin, Thérèse BAILLIF, Présidente du CEVIF, et Philippe DANJOU, membre du board de l’IASB, ont insisté sur l’importance d’un changement naturel des mœurs. Ils espèrent ainsi que les femmes puissent atteindre des postes à responsabilité en fonction de leur ambition et de leur niveau de compétence et non par le biais de quotas imposés à leur employeur.

Toutes ces intervenantes se sont accordées à dire que la maturité d’une société se traduit par la place qu’elle accorde à ses femmes et qu’il s’agit là d’une affaire de mentalité et d’éducation. Cette rencontre de l’AFDECA a ainsi permis de réunir des femmes engagées qui jour après jour contribuent par leur compétence et leur énergie à faire évoluer la place de la femme dans notre société.

Téléchargez le compte-rendu de la réunion