Second numéro de Carnet de Montagne relatant le grand défi lancé par Marie-Hélène ROUGERON, consœur francilienne à l’assaut du mont Cho-Oyu (8200 m) dans la chaîne de l’Himalaya.

Une accumulation de difficultés et d’émotions fortes : temps exécrable, tempête de neige, avalanches, chute sans gravité dans le grand sérac mais, en prime, un rendez-vous inattendu avec la mort : celle d’un alpiniste qu’elle avait croisé la veille alors que lui redescendait et qu’elle montait à 7000 m. Du très lourd et un courage à toute épreuve. Marie-Hélène conserve toute sa lucidité et admet que sans amélioration rapide des conditions atmosphériques il lui faudrait renoncer…

Dernier contact par téléphone satellite le mercredi 28 septembre 2011.

Télécharger le n°2 du Carnet de Montagne de Marie-Hélène « Femmes de l’extrême »