La parité dans les listes des élections ordinales :
AFECA lance un observatoire sur la féminisation de notre profession

La parité de la gouvernance est un facteur de compétitivité et de performance pour toutes les organisations. Quels que soient les talents des unes et des uns, le leadership féminin et masculin s’exprime différemment. Encore de nos jours, par le poids de l’histoire, le standard du leadership est masculin. Aussi la présence des femmes avec un pourcentage trop faible ne sera pas de nature à impacter les méthodes de gouvernance.  Nous devons viser la parité.  Les « Actifs » féminins sont nombreux pour diriger une organisation : courage, capacité de délivrer, efficacité, efficience, intuition, diplomatie, motivation, organisation, pugnacité. La présence des femmes dans la gouvernance change la culture de l’organisation, elle en bonifie les valeurs.

Depuis l’Ordonnance n°2015-949 du 31 juillet 2015 relative à l’égal accès des femmes et des hommes au sein des Ordres professionnels, l’Ordre des experts-comptables a des obligations légales pour constituer les listes électorales. Ce n’est pas encore le cas de la Compagnie Nationale des commissaires aux comptes.

L’Association a donc mis en place cet observatoire avec les dernières élections professionnelles de 2016. Il permettra de suivre l’évolution de la mixité et, sans aucun doute, de la favoriser. En effet, nous croyons en la valeur de l’exemple.

Consulter l’Observatoire