Corinne-de-Severac

Corinne de SEVERAC vit à la Martinique depuis presque vingt ans, après avoir débuté sa carrière à Paris.
Elle est âgée de 47 ans, est mariée et a un jeune enfant de douze ans.

Diplômée de AUDENCIA à Nantes en 1985, elle a ensuite obtenu son diplôme d’expertise-comptable en 1990. De caractère indépendant et curieux, elle est à l’aise dans cette profession qui offre de multiples possibilités d’exercice. Elle a travaillé chez KPMG, dans un cabinet d’une vingtaine de personnes, et aussi en entreprise avant de créer sa propre structure en 1996.

Elle s’est intéressée à la vie ordinale depuis 2000, qu’elle a toujours considéré comme le prolongement naturel de ses activités professionnelles. Cet engagement était comme une évidence : partager avec des confrères locaux et d’autres régions l’envie de promouvoir cette profession, de contribuer à son évolution. De 2000 à 2004 elle participe à la commission formation, de 2004 à 2008, elle est membre élue du bureau du conseil régional de la Martinique et présidente de l’institut de formation. En 2008, elle est élue présidente du conseil régional, elle devient la première femme à accéder à cette fonction en Martinique. Son mandat prendra fin en 2012.

Quatre années de mandat, ce n’est pas de trop ! En effet, la Martinique est une petite région, les moyens sont plus restreints qu’ailleurs, l’implication des élus se doit d’être totale. Elle doit par ailleurs gérer les commissions déontologie et lutte contre l’exercice illégal. Un important travail de représentation de la profession a été engagé, l’organisation de rencontres de qualité pour les confrères a été réalisée avec le soutien sans faille du Conseil Supérieur. Son ambition est que l’expert-comptable soit dans sa région reconnu comme un professionnel citoyen, responsable et qu’il représente une profession attractive pour les jeunes. Son souhait est que son action suscite chez les jeunes confrères de la région l’envie de consacrer un peu de leur temps aux instances pour qu’une dynamique et une plus grande solidarité se développent.

Ses projets à court terme pour le conseil régional sont de structurer et réorganiser le travail des permanentes, d’installer les instances dans des locaux plus fonctionnels, en collaboration avec la CRCC. Il s’agit aussi d’informer complètement les confrères des opportunités qu’apportent les nouveaux textes qui régissent la profession, ce sera le thème des universités d’été en septembre.

Parallèlement, elle s’est engagée en 2010 aux côtés d’Agnès BRICARD dans le groupe « femmes experts-comptables » puis dans l’association femmes experts-comptables administrateurs. Créer un réseau pour les femmes de la profession est une expérience passionnante et répond à ses aspirations de rencontrer des personnes d’horizons divers avec un lien commun : une profession en perpétuel mouvement. Contribuer à ce que des femmes experts-comptables entrent dans des conseils d’administration est un challenge formidable.

Sur un plan plus personnel, elle apprécie de se ressourcer en famille le plus souvent possible en Bretagne et de courir les galeries en quête de nouvelles découvertes artistiques.