Les commissions des affaires juridiques (JURI) et des droits de la femme et de l’égalité des genres (FEMM) du Parlement européen se sont prononcées (40 pour, 9 contre, 2 abstentions) aujourd’hui en faveur d’une proposition de la Commission européenne de remédier au déséquilibre hommes-femmes dans les organes dirigeants des entreprises en Europe. Par ce vote, le Parlement européen (qui, pour cette proposition, partage le pouvoir de décision à égalité avec le Conseil des ministres) permet l’avancement de ce projet de loi européenne dans le processus législatif de l’UE.

Ce vote coïncide avec la sortie d’un nouveau rapport sur la représentation des femmes aux postes de décision, publié aujourd’hui par la Commission européenne, qui fournit notamment des données chiffrées sur la présence des femmes dans les organes dirigeants des principales sociétés cotées en bourse dans l’UE. Les chiffres les plus récents (avril 2013) font apparaître une augmentation du pourcentage de femmes dans ces organes, celles-ci représentant à présent 16,6 % de leurs membres (contre 15,8 % en octobre 2012). Ils montrent également le niveau de représentation des femmes dans la population des administrateurs non exécutifs (17,6 % de femmes contre 16,7 % en octobre 2012) et dans celle des cadres dirigeants (11 %, contre 10,2 %).

Téléchargez l’intégralité du communiqué de presse