Une femme expert-comptable sur le toit du monde cette ambition est devenue une réalité le mardi 4 octobre 2011 au matin.
A 8200 m d’altitude, “MHR” a déployé la banderole qu’elle conservait précieusement au fond de son sac depuis son départ de Paris le 9 septembre dernier.

Confrontée aux déchaînements de la nature, du tremblement de terre qui a affecté le Népal et le Tibet le 19 septembre aux vents violents, aux tempêtes de neige et aux avalanches, “MHR” a triomphé de tout ne perdant pas espoir même lorsque d’autres cordées, au palmarès flatteur, reprenaient le chemin de la vallée…

Hautement symbolique pour toutes les femmes et tous les hommes de la profession, cette victoire contre les éléments et contre elle-même, obtenue avec ses compagnons Sherpas, Marie-Hélène la dédie à Jean COUDRAY le guide Chamoniard (disparu l’avant-veille de son départ) avec qui elle avait précisément évalué les risques et qui l’avait encouragée : “Marie-Hélène, crois-moi, tu peux le faire“.

Elle y a cru, elle l’a fait !

Des détails et peut-être une liaison audio-video avec Marseille lors du congrès…

Télécharger le n°3 du Carnet de Montagne de Marie-Hélène « Femmes de l’extrême »