Après Nathalie Tournyol-du Clos et Agnès Arcier, l’élection d’Anne-Marie Helleisen intervient alors que le législateur a adopté à la quasi unanimité l’obligation de nommer des femmes à parité aux postes les plus importants du secteur public.

Administration moderne – L’association des femmes hauts-fonctionnaires

Mars 2012 : nouvelle présidente, nouvelles perspectives pour les femmes

Administration moderne, l’association des femmes hauts-fonctionnaires annonce l’élection d’une nouvelle présidente, qui succède à Agnès Arcier et à Nathalie Tournyol du Clos. L’élection d’Anne-Marie Helleisen intervient alors que le législateur a adopté à la quasi unanimité l’obligation de nommer des femmes à parité aux postes les plus importants du secteur public.

Administration moderne salue cette initiative, qui donnera un élan décisif à la féminisation des emplois de direction et des conseils des établissements publics. En effet, il serait paradoxal que l’Etat, les collectivités locales et les hôpitaux se tiennent en retrait d’un mouvement imposé aux entreprises pour leurs conseils d’administration.
Le secteur public a plus que toute autre institution le devoir d’assurer une égalité des chances. Or, les femmes, plus nombreuses en catégorie A (cadres, hors enseignants) avec 50% des agents, constituent une minorité de cadres supérieurs (30 à 35% des sous-directeurs et chefs de services de ministères), encore plus faible si l’on considère les emplois de direction (20%, très souvent dans des fonctions sociales ou « support »).

Administration moderne milite depuis plusieurs années pour développer la place des femmes dans la haute fonction publique, et pour briser le plafond de verre qui, là comme ailleurs, existe. Des administrations pilotes, comme la direction générale du Trésor, ont adopté des mesures claires et volontaristes en ce sens.

Administration moderne est également convaincue, depuis sa création en 1998, que cette féminisation s’inscrit dans un cadre plus global de performance de l’administration :

  • – attention plus forte portée aux ressources humaines (diversité des recrutements, développement des compétences, clarté des parcours et des promotions) ;
  • – qualité du travail, définition d’objectifs cohérents et réflexion sur les moyens utiles pour les atteindre ;
  • – respect des personnes dans la gestion du temps de travail, ce qui n’est pas contradictoire avec la performance !

Administration moderne sera extrêmement vigilante lors de la préparation des décrets, et de l’application de la loi dans les ministères, collectivités, milieux hospitaliers. Elle promouvra le vivier de femmes hauts fonctionnaires dont elle dispose. Elle forme le voeu que cette mise en oeuvre soit rapide et fidèle aux objectifs, et qu’elle conduise à de meilleures pratiques administratives.

Qui sommes nous ?

Notre association, créée en 1998 pour faire avancer la modernisation de l’administration, est constituée de femmes cadres supérieurs et managers, occupant des fonctions de responsabilité dans différents secteurs de l’Etat, en administration centrale ou services extérieurs.

L’activité de l’association s’organise autour de trois axes : une réflexion sur la réforme de l’administration, se traduisant par des propositions et des actions de lobbying pour les promouvoir, des rencontres club et des contacts avec d’autres associations réfléchissant sur la modernisation de l’administration (management, évaluation, évolutions de structures) et sur la place des femmes.

Contacts : Administration Moderne – Anne-Marie Helleisen, Présidente (ahelleisen@gmail.com) – Site web : http://www.administrationmoderne.com

Téléchargez le communiqué de presse